Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

367/367
100/367
30/367
118/367
85/367
113/367
82/367
61/367
23/367
28/367
25/367
91/367

Plus jamais ça

Publié le 26 septembre 2011   dans   Actualités  

Suite au suicide de Brigitte, employée aux chèques postaux, le 15 septembre, sur son lieu de travail (centre régional des services financiers, rue Bourseul, Paris 15ème), une journée conjuguant hommage, grève et manifestation s’est déroulée le 22 septembre.

Les 500 participants ont tout d’abord observé une minute de silence devant le lieu de travail où s’est produit le drame. Puis une manifestation, à l’appel de CGT, FO et SUD, s’est dirigée vers le Siège flambant neuf de la Banque Postale, rue de Sèvres. Recueillement, dignité et colère caractérisaient l’état d’esprit des manifestants, en présence de membres de la famille de Brigitte.

La Direction de la Banque Postale a reçu une délégation CGT-FO-SUD de 9 personnes. Au bout d’une heure, la délégation est sortie, porteuse d’un sentiment partagé : la Direction est manifestement secouée par ce drame et par la mobilisation du personnel, elle prend acte du travail engagé par le CHSCT, accepte l’ouverture de négociations sur les conditions de travail ; mais dans le même temps, elle n’entend pas reculer sur ses objectifs de rentabilité, ni arrêter les baisses d’effectifs, ni en finir avec les restructurations incessantes. Il faut que ça cesse.

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site