Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

480/480
100/480
30/480
133/480
162/480
113/480
82/480
70/480
32/480
29/480
94/480

Actualités

 

  • La CGT interpelle nos dirigeants ! Pour notre fiche de paie, agissons !!!

    29 avril 2022

    Au 1er mai, le SMIC sera revalorisé de 2,65% de manière automatique au regard du niveau d’inflation calculé depuis ce début d’année. Cette troisième augmentation en l’espace de 7 mois conduit à une revalorisation de près 5,9% du SMIC depuis le mois d’octobre. Pour autant, celui-ci se situant en deçà de 1650 € brut demeure nettement insuffisant. Comme l’a régulièrement dénoncé la CGT lors des négociations, nous assistons à une Smicardisation, une paupérisation des postiers. La CGT va prendre contact avec (...)

  • 1er Mai : 14H30 de République à Nation

    29 avril 2022

    1er mai : journée internationale des droits des travailleuses et des travailleurs.
    Pour la Paix, les libertés et contre toutes régressions sociales !

  • Plis électoraux : Exigeons des compensations !

    28 mars 2022

    La CGT et les factrices, facteurs, agents des PIC, préparateurs, manuts, chauffeurs, services arrières…. exigent des compensations pour toutes celles et ceux qui interviennent sur l’acheminement, le traitement et la distribution des plis électoraux, un service public à part entière pour lequel l’état rémunère La Poste.

  • Jeudi 17 Mars : on se mobilise pour les salaires ! Grande mobilisation interprofessionnelle !!!

    15 mars 2022

    Alors que les prix flambent, notamment ceux du carburant et de l’énergie, nos salaires stagnent et ce ne sont pas de malheureuses primettes soumises à des critères abjects comme les arrêts maladie (en pleine pandémie, il fallait oser !) qui vont nous permettre d’envisager l’avenir sereinement. La CGT appelle tous les agents à se mobiliser jeudi 17 Mars.

  • Face à la hausse des prix, il faut augmenter les salaires immédiatement !!!

    25 février 2022

    Face à la flambée des prix de l’énergie et des carburants et la colère grandissante, le
    gouvernement, par la voix du Premier ministre, a annoncé la mise en place d’une prime
    dite « indemnité inflation » de 100 euros pour les Français gagnant moins de 2 000
    euros nets et le blocage du prix du gaz pour toute l’année 2022. C’est l’aumône et c’est
    loin de répondre aux besoins de ceux qui travaillent.

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site