Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

405/405
100/405
30/405
120/405
109/405
113/405
82/405
67/405
24/405
29/405
26/405
93/405

Le 11 octobre, tous dans la grève ! Nous ne paierons pas leur crise !!!

Publié le 6 octobre 2011   dans   Actualités  

Alors qu ’en cette rentrée, les prix ne cessent de grimper (loyer, transport, énergie, alimentation, frais de rentrée scolaire…) et que les postiers n’y arrivent plus, la Poste préfère spéculer sur la dette
grecque et perdre 158 millions d’euros au lieu d’augmenter les salaires. Il est inadmissible qu ’un groupe comme la Poste spécule ainsi sur les malheurs et les difficultés d’un peuple. Les Grecs sont
contraints par ces organismes financiers (dont la Banque Postale) de rembourser des intérêts exorbitants. Plutôt que d’assurer ses missions de service public, de développer l’emploi et
d’augmenter les salaires, La Poste préfère jouer en Bourse de l’argent qui ne lui appartient pas.
INADMISSIBLE !

<script type="text/javascript">var addthis_config = {"data_track_clickback":true};</script> <script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js#pubid=ra-4e2d75c92ac14db1"></script>

Tract 11 octobre
Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site