Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

367/367
100/367
30/367
118/367
85/367
113/367
82/367
61/367
23/367
28/367
25/367
91/367

Plus de 6000 grévistes dans les Plateformes Industrielles Courrier, dans les Centre de Tri Courrier et les Centre de Tri Numériques le 22 mai

Publié le 24 mai 2012   dans   Tri / collecte  

Avec une forte majorité de PIC-CTC dans l’action et des résultats de grèves très importants comme à : Nantes 70 %, Strasbourg 63 %, Creil 60 %, Clermont 50 %, Toulouse 50 %, Paris Gonesse 30 %, Lognes 31 %, CTN Nevers 23%, Lyon 23 %... les salariés cadres comme non cadres, fonctionnaires, contractuels ou intérimaires, ont fait la démonstration qu’un véritable ras le bol mais aussi, une irrésistible volonté de porter fort, leurs revendications, a résonné le 22 mai. Cette journée s’ajoute aux nombreuses actions dans les CTC-PIC qui ont précédé comme à Poitiers, Rouen, Cestas, Bois d’Arcy …

Stop à l’ironie et l’arrogance patronale, Il faut répondre aux revendications

La Direction du courrier n’a pas jugé nécessaire d’aborder et de répondre sérieusement au malaise vécu dans les PIC et CTC comme dans beaucoup de services de la Poste. Lors de la rencontre dans le cadre du préavis, la Poste renvoie les discussions aux DOTC qui elle-même se déclarent incompétentes notamment sur les dossiers emplois, pouvoir d’achat, d’où découlent les questions de conditions de travail, de reconnaissance des salariés au travers de la promotion avec le 2.1 grade de base et des déroulements de carrières revisités, de la pénibilité et par conséquent le départ anticipé à la retraite, l’heure de nuit à 3 € dès 20 heures …

La CGT réitère sa demande de discussion nationale sur les revendications

Pour la CGT la participation massive des salariés à la grève et aux rassemblements, doit conduire la poste, notamment dans un cadre de relations sociales particulièrement dégradées, à ouvrir des négociations sur les questions portées, cela afin de donner un cadre national pour ensuite négocier dans les Directions des PIC et CTC, dans les DOTC. C’est par cette voie de la discussion loyale de toutes les parties que les questions de vie dans et hors du travail pourront véritablement prendre corps. La CGT appelle les salariés à maintenir la pression ! Des sections syndicales ont déjà annoncé des actions sur les revendications comme à Amiens. Sans réelle volonté de négociation de la part de la direction du courrier, la CGT appelle d’ores et déjà les salariés des PIC et CTC, dans l’unité à décider des modalités d’action larges et massives dans chaque service jusqu’à l’ouverture de nouvelles négociations.

<script type="text/javascript">var addthis_config = {"data_track_clickback":true};</script> <script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js#pubid=ra-4e2d75c92ac14db1"></script>

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site