Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

358/358
100/358
30/358
114/358
79/358
113/358
82/358
60/358
23/358
28/358
24/358
91/358

Suite Grève à Paris Arts et Métiers / République

Publié le 29 juin 2011   dans   Enseigne / Guichets  

La lutte a permis des avancées
mais le problème de l’emploi reste posé

Ce matin, les collègues de PARIS ARTS ET METIERS / REPUBLIQUE ont repris le travail la tête haute après 8 jours de grève qui leur ont permis d’arracher à la DTELP Paris Nord quelques avancées non négligeables sur les horaires de travail.
Bien entendu, pas plus que sur le dossier de LAUMIERE, la Direction n’a cédé sur l’essentiel et indispensable pour que fonctionne une organisation du travail, à savoir l’emploi. Là-dessus on le sait tous, pour obtenir satisfaction sur les revendications en matière d’emplois, pour stopper ces réorganisations destructrices d’emplois, de conditions de vie et de travail, pour reconquérir des créations d’emplois à l’heure où La Poste lance La Poste Mobile à l’Enseigne, c’est d’un autre rapport de forces dont les postiers ont besoin. Ce n’est pas bureau par bureau, service par service que nous construirons ce rapport de forces, mais en mobilisant à nouveau l’ensemble des bureaux parisiens, dans une grève unitaire et durable.

Et pour ce qui est de la bagarre concernant le maintien et en l’occurrence le rétablissement des horaires d’ouverture, le rapport de forces doit se construire avec les usagers, afin d’interpeller les élus en même temps que La Poste, comme la CGT l’a initié de longue date, encore dernièrement dans les 15ème et 10ème arrondissements.

Pour autant, les collègues de PARIS ARTS ET METIERS / REPUBLIQUE ont obtenu hier au cours d’une dernière négociation avec la Direction les avancées suivantes :
-  Des suppressions de retours pour les 4 PT caisse et aide-caisse ;
-  Des raccourcissements d’amplitudes lors des jours où il y a des retours pour les PT caisse, aide-caisse et guichets, à savoir que ces retours commenceront pus tard le matin ou finiront plus tôt l’après-midi ;
-  L’affectation d’un apprenti sur le TERRAIN ;
-  La surveillance du rétablissement de la communication sur le TERRAIN ;
-  Un bilan de l’organisation au bout de 6 mois.

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site