Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

358/358
100/358
30/358
114/358
79/358
113/358
82/358
60/358
23/358
28/358
24/358
91/358

Soutien du syndicat CGT des Services Postaux de Paris aux salariés de Virgin

Publié le 1er février 2013   dans   Actualités  

Ce n’est pas aux salariés de payer pour les erreurs des actionnaires. Depuis 2 ans, alors que les difficultés financières étaient réelles dans un secteur culturel en grande mutation, les actionnaires du Fonds de pension Butler Capital n’ont pris aucune décision stratégique pour anticiper et sauver les 26 magasins et leurs 1200 emplois. Butler Capital Partner est un fonds d’inverstissements, qui s’est intéressé à la SNCM, au PSG, aux Champignons de Paris ou aux produits culturels. Il fait partie de ces prédateurs qui spéculent sur tout et n’importe quoi, qui rachètent des entreprises pour en revendre les secteurs dits rentables à bon prix et laisser dépérir le reste après s’être bien payés sur la bête.

C’est de cette manière qu’ils ont agi avec Virgin, en revendant le Furet du Nord, et en ne mettant en place aucune stratégie économique pour assurer l’avenir. Butler doit assumer ses responsabilités, il en largement les moyens. Nous demandons à l’Etat français d’agir pour refusant la mascarade d’un dépôt de bilan orchestré par un investisseur peu scrupuleux.

Il faut également agir au plus vite pour qu’émerge un nouveau projet et que les emplois soient sauvegardés. Il y a parmi les salariés de Virgin, du savoir-faire, de la culture ; il y a des vies aussi. L’angoisse les étreint, face à un chômage qui gagne chaque jour du terrain, et que la cure d’austérité que nous connaissons alimente gravement.
Lorsque ces grands magasins ont été créés, il s’agissait d’en faire des temples de la culture. Une grande réflexion doit s’engager sur les lieux de diffusion de la culture et des produits culturels, sur les lieux de diffusion du livre.

On voit ce que les marchands du temple ont à faire de la culture : elle n’est pour eux qu’un instrument de profit, et s’ils peuvent au passage uniformiser et peser sur les consciences, ils ne s’en privent pas. Pour nous, la culture est un vecteur d’émancipation humaine, un bien précieux qui nous fait vibrer, comprendre, nous relier et ensemble devenir humains. La culture nous est vitale.

Il faut agir, les pouvoirs publics doivent agir. Il faut s’en prendre à la finance et faire cesser l’austérité immédiatement ! L’une des premières choses auxquelles que sacrifient les salariés c’est la culture, puis c’est la santé. Les salariés de Virgin payent deux fois cette austérité !

Avec ces hommes et ces femmes, dont la culture est le métier, en sauvant leurs emplois, en faisant payer les malfaiteurs qui ont bafoué leur dignité en les emmenant tout droit au précipice pour disparaître sans prévenir dans un souffle du vent, nous disons stop !

<script type="text/javascript">var addthis_config = {"data_track_clickback":true};</script> <script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js#pubid=ra-4e2d75c92ac14db1"></script>

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site