Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

365/365
100/365
30/365
116/365
85/365
113/365
82/365
61/365
23/365
28/365
24/365
91/365

Rassemblement et manifestation de l’Hôpital de l’Hôtel Dieu (Métro Cité) à l’Hôtel de Ville pour la Protection Sociale

Mercredi 28 novembre

Publié le 15 novembre 2012   dans   Agenda  

L’ensemble de notre système de protection sociale est attaqué. La réponse aux attaques doit être collective, nous sommes tous
des assurés sociaux. Le capital ne doit pas s’emparer du budget de notre protection sociale solidaire.
La protection sociale solidaire, son financement par le travail et les richesses créées par les
travailleurs, appartient aux assurés sociaux.

Le départ de la manifestation, devant l’Hôtel Dieu est plus que symbolique. Il est question, en effet, de fermer les urgences de l’hôpital le plus emblématique de Paris.
Alors que plusieurs services ont déjà été transférés à l’hôpital Cochin, les personnels redoutent une fermeture des urgences qui ont accueilli 43.000 patients en 2011.

POURQUOI CET HOPITAL NE DOIT PAS FERMER !!!

Un hôpital de proximité au service des patient(e)s
avec une offre de soins de proximité qui comprend :

1/ Urgences 24H/24 et plateforme d’hospitalisation d’aval des urgences avec
des urgences médico-chirurgicales, médicojudiciaires, ophtalmologiques et un
SMUR (> 120.000 patients/an). Pour leur fonctionnement, les urgences ne peuvent
se passer d’un radiologue de garde, d’un laboratoire de biologie et de toxicologie,
d’une pharmacie, d’un bloc opératoire d’urgence avec équipe chirurgicale
d’astreinte au minimum pour les urgences vitales intransportables et d’un
psychiatre de garde. L’hospitalisation d’aval d’urgence minimale comporte 50
lits de médecine interne polyvalents et 20 Lits de psychiatrie (suicidologie, psychiatrie
médico-légale, psycho traumatismes,...). Des réflexions sont en cours
pour fluidifier les passages aux urgences, en lien avec les médecins libéraux.

2/ Plateau technique de radiologie (scanner, IRM, radiologie standard, échographie)
et médecine nucléaire servant à la fois aux urgences et ouvert en secteur 1
(24/24, 7/7) aux paHents et correspondants de ville à l’heure d’un accès à la radiologie
quasi impossible à des tarifs opposables dans la Capitale.

3/ Centre de médecine ambulatoire assurant les consultaHons de médecine et de
prévenHon toutes spécialités (ainsi que vaccination/médecine universitaire, douleur,
adolescents, VIH, sport, dos, sommeil,...) s’appuyant sur le plateau technique
indispensable à toutes les activités.

4/ Ophtalmologie médicale et chirurgicale ambulatoire. Maintenir l’ophtalmologie
à l’Hôtel-Dieu est cohérent en termes d’offre de soins (seules urgences ophtalmologiques
de l’AP—HP, difficultés de trouver un ophtalmologiste,...), de budget
et d’infrastructure opérationnelle (maintien indispensable de blocs opératoires et
anesthésistes mobilisables pour les urgences intransportables).

Des services neufs ou entièrement rénovés
Tous les services assurant ces activités ont été rénovés récemment et permettent
d’offrir des soins de qualité, en toute sécurité, et au coeur de Paris (accessibilité
unique de l’hôpital). Les urgences de l’Hôtel-Dieu ont été́ refaites à neuf il y a
moins de quatre ans et prennent en charge plus de 110 000 patients chaque année
 ; les services de l’Hôtel-Dieu, devant lequel passent treize millions de touristes
par an et plus de 750 000 voyageurs chaque jour, accueillent les paHents des
neuf arrondissements de proximité́ mais aussi de toute l’Ile-de-France avec ses
services de medecine interne, ophtalmologie, pneumologie, chirurgie thoracique,
et son plateau technique (biologie, radiologie, médecine nucléaire, pharmacie).
Quelques 226 000 consultations et 29 100 hospitalisations y ont été́ réalisées en
2010.

<script type="text/javascript">var addthis_config = {"data_track_clickback":true};</script> <script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js#pubid=ra-4e2d75c92ac14db1"></script>

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site