Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

484/484
100/484
31/484
133/484
164/484
113/484
82/484
70/484
32/484
29/484
94/484

Pour l’Enseigne, la souffrance au travail, ça n’existe pas !

Publié le 28 avril 2011   dans   Enseigne / Guichets  

Reconnaitre cette réalité, serait pour La Poste reconnaître le caractère pathogène des organisations du travail qu’elle met en place, des méthodes de management qu’elle applique, des politiques de l’emploi et salariales qu’elle mène. Ce serait accepter son entière responsabilité et remettrait en cause ses orientations stratégiques, et par-dessus tout sa recherche effrénée de profit maximum, quel qu’en soit le prix, y compris le prix humain.

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site