Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

358/358
100/358
30/358
114/358
79/358
113/358
82/358
60/358
23/358
28/358
24/358
91/358

Paris Brune 15ème jour de grève

Publié le 8 juin 2010   dans   Enseigne / Guichets  

Les grévistes se sont rassemblés à nouveau devant le bureau ce matin où ils ont distribué un tract aux collègues facteurs de PARIS 14 PDC ainsi qu’aux collègues du Siège Courrier. Les grévistes ont également distribué un tract et fait signer une pétition aux usagers.

Ensuite, à partir de 10h, les grévistes accompagnés de la CGT, SUD et FO se sont invités dans la salle du public de 5 bureaux du 14ème, PORTE D’ORLEANS, MONTSOURIS, DENFERT-ROCHEREAU, DAGUERRE et ALESIA. Ils ont eu un accueil chaleureux de la part des collègues et des usagers.
Une nouvelle négociation s’est tenue à 15h à la DP SUD : aucun résultat. La délégation a rappelé que les avancées de la Direction étaient insuffisantes. Elle a réaffirmé les revendications des grévistes sur les régimes de travail (la brigade intégrale sur l’ensemble des PT). et sur l’emploi, redemandé que la proposition du « surnombre pendant un an » soit transformé en un emploi pérenne intégré au cadre réglementaire (sans pour autant oublier le comblement de la vacance d’emploi restante). Sur les horaires d’ouverture du samedi, elle a reproposé à la Direction d’étudier (hors Bienvenue, c’est à dire le 9h-13h) une ouverture en 8h30-12h30 (en test). Concernant l’emploi, les régimes de travail, les horaires d’ouverture du bureau, la Direction est restée campée une nouvelle fois sur ses positions dogmatiques. Elle s’est contentée de rappeler à nouveau ses propositions du 4 juin. Pire : M. DROCOURT, DV du Groupement ST GERMAIN, N°2 de la DP SUD, dont on ne sait toujours pas quel mandat il a et de qui, s’est permis de mettre en doute la parole des représentants CGT, SUD et FO et les a menacés de les attaquer en diffamation.
La délégation a rappelé qu’elle en avait assez de voir le trio formé par M. DROCOURT, M. PHILIPP, DV MONTPARNASSE et Mme WAGNER, DRH et qu’elle exigeait d’être reçue désormais par le Directeur, M. COUDERC en personne.
Les grévistes ont voté la poursuite de la grève pour demain mercredi 9 juin.
Demain matin les grévistes se retrouveront devant le bureau à partir de 7h45 pour continuer le tract et la pétition usagers.
La mobilisation continue jusqu’à la satisfaction des revendications.
Partout, dans tous les bureaux, dans tous les services, il est nécessaire d’amplifier la solidarité financière qui a débuté la semaine dernière. Les enveloppes recueillies, les chèques sont à envoyer au Syndicat CGT des Services Postaux de Paris qui les reversera directement aux collègues grévistes.

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site