Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

365/365
100/365
30/365
117/365
85/365
113/365
82/365
61/365
23/365
28/365
25/365
91/365

Paris 15 : une direction qui porte la responsabilité de la grève et de sa durée

Publié le 7 juillet 2014   dans   Distribution   >   Paris 15  

Comment peut-on arriver à un compromis dès lors que La Poste referme systématiquement les portes qui sont ouvertes ? Vendredi dernier, les grévistes ont voté le principe de la reprise au travail si La Poste réinjectait 4 tournées piétonnes. Cette proposition démontre bien la volonté des grévistes de sortir du conflit : cette proposition s’est heurtée à une fin de non-recevoir, c’est bien la direction qui bloque toute sortie du conflit !

Car jusqu’où peut-on aller… dans l’ignominie ?

La pauvreté de la prose de monsieur Eric Allain et de monsieur Joel Léon laisse pantois. Mais ce n’est rien à côté de la mauvaise foi et des mensonges qu’ils véhiculent dans leurs tracts patronaux. D’ailleurs, les agents de Paris 15 ne s’y trompent pas puisqu’ils sont nombreux à rejoindre la grève après avoir lu les écrits du directeur de Paris 15 et du directeur de la DOTC.

Dernier coup tordu : la direction avalise un vote complètement tronqué puisque seulement 93 agents sur 188 ont pu voter !!!!! Ce qui laisse également entendre que les grévistes sont encore très nombreux. D’ailleurs la pétition CGT-SUD sur la plateforme revendicative suivante a recueilli plus de 160 signatures :

- Maintien des régimes de travail actuels
avec nos grands week-ends
- Réinjection de 4 tournées piétonnes et
création de 4 zones motorisées afin
d’arriver à 77 tournées piétonnes le
lundi
- Réinjection de 2 lignes (dont 1 ligne de
dégagement OS soulageant le lundi)
- Limitation à 30 OS le lundi et 40 OS les
autres jours
- Amélioration des conditions de travail
des II.1/II.2 en sectorisant sur une
équipe
- Solutionner les problèmes à la cabine
(prise des recommandés et reddition
des comptes)

Dès lors, la direction de Paris 15 et de la DOTC portent entièrement la responsabilité de ce conflit pour.... 4 emplois. Les usagers du 15ème qui attendent leur courrier apprécieront.

Et pour paraphraser Monsieur Léon : "Oui, il faut savoir terminer un conflit... mais seulement quand les revendications sont satisfaites".

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site