Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

366/366
100/366
30/366
116/366
86/366
113/366
82/366
61/366
23/366
28/366
25/366
91/366

Les facteurs de Marseille 02 en grève depuis 106 jours !

Publié le 19 janvier 2011   dans   Actualités  

Une nouvelle vidéo est mise en ligne. La grève est suivie par 100% des agents du centre de distribution du 2e arrondissement, cadres compris (voir vidéos ci-dessous). Il faut dire que sur 53 agents du bureau, 47 sont syndiqués à la CGT, forcément, ça aide ! Ils protestent contre le recours aux intérimaires pour combler les tournées à découvert.

300 postiers intérimaires travaillent dans les Bouches-du-Rhône. "Réclamer de l’emploi stable dans une entreprise comme la notre, même si elle s’est transformée en SA en mars, ce n’est pas farfelu, c’est vital. Ce conflit, il est dur mais on le gagnera", a assuré Christophe Galea, secrétaire de la section CGT locale.

Si les postiers de Marseille 02 ne veulent pas de l’intérim, c’est bien parce que tout salarié a droit à un statut stable. L’intérim à la Poste, c’est aussi un moyen détourné pour la direction d’empêcher toute forme de contestation ou de lutte. Outre le fait, que le statut d’intérimaire, c’est la précarité absolue avec l’impossibilité de prévoir l’avenir, c’est aussi pour la Poste le moyen de mettre à mal la possibilité de se syndiquer et de faire grève, des droits élémentaires dans toute démocratie.

A Paris aussi, on compte des centaines d’intérimaires dans les services. C’est pourquoi le conflit de Marseille 02 doit mobiliser tous les agents parisiens et trouver un echo considérable dans les bureaux que ce soit à la distri, dans les PPDC, dans les PIC ou au guichet. Ces collègues en intérim, en CDD ou en contrat d’apprentissage doivent être Cdisés. C’est la garantie pour eux d’envisager l’avenir un peu plus sereinement mais aussi la garantie d’un Service Public Postal de qualité pour les usagers. Et rappelons qu’il ne devrait y avoir qu’un seul statut à la Poste : celui de fonctionnaire.

On peut participer à la solidarité en envoyant des chèques à l’UD CGT, 23 boulevard Charles Nédelec, 13003 Marseille.

Voir la vidéo du 5 janvier 2011

Voir la vidéo

Lire le communiqué de la Fédération CGT et voir le diaporama.

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site