Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

358/358
100/358
30/358
114/358
79/358
113/358
82/358
60/358
23/358
28/358
24/358
91/358

Distribution des plis électoraux : un second tour sous tension qui doit être compensé à la hauteur du travail accompli par les postiers

Publié le 2 avril 2014   dans   Actualités  

Alors que pour le deuxième tour des élections municipales, les plis électoraux sont arrivés au mieux le jeudi dans les services et parfois même le vendredi, La Poste n’envisage toujours pas de compensation supplémentaire pour les agents (pour rappel 1 heure supplémentaire pour 150 plis). Or, les agents ont fait preuve d’une conscience professionnelle irréprochable pour s’assurer que les plis seraient bien distribués malgré le délai très court lié au peu de temps entre les deux tours mais aussi à certaines négligences de La Poste. Ce travail supplémentaire qui a entraîné une surcharge importante de travail, doit être compensé. En effet, il aura fallu « passer » les plis en 48 heures, voire 24 heures ce qui relève bel et bien de l’exploit.

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site