Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

367/367
100/367
30/367
118/367
85/367
113/367
82/367
61/367
23/367
28/367
25/367
91/367

Agression mortelle de Clément Méric : violence et haine n’ont pas leur place en démocratie

Publié le 7 juin 2013   dans   Actualités   >   Brèves  

Toute la CGT est indignée par l’agression et le meurtre de Clément Méric, étudiant de 18 ans engagé dans le mouvement syndical et politique.

Elle condamne avec la plus grande fermeté cet acte d’une grande lâcheté commis par des militants d’extrême droite.

La CGT tient tout d’abord à exprimer sa plus vive émotion à la famille, aux amis et aux camarades de Clément touchés par cette barbarie.

Bien entendu, la CGT exige que toute la lumière soit faite sur cette agression et considère que des suites sont à donner pour mettre hors d’état de nuire les auteurs de l’agression.

Cette agression mortelle se situe dans un contexte de montée très forte des idées d’extrême droite, des propos et actes xénophobes, homophobes, portés par des groupuscules nationalistes.

La CGT appelle tou(te)s ceux et celles qui sont indignés par l’agression et le meurtre de Clément mais aussi animés par des valeurs humanistes, de solidarité entre les peuples à afficher leur détermination face à la montée des idées d’extrême droite. La CGT appelle à la plus grande vigilance et appelle l’ensemble des travailleurs à s’unir face à la montée des idées réactionnaires et à ceux qui s’en prennent à nos acquis et tentent de nous diviser.

La CGT reste vigilante et mobilisée pour d’autres initiatives de rassemblements ou manifestations pouvant se tenir dans les prochains jours.

Paris, le 6 juin 2013

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site