Le syndicat CGT des postiers et services postaux de Paris

485/485
100/485
31/485
134/485
164/485
113/485
82/485
70/485
32/485
29/485
94/485

A Paris Louvre comme ailleurs, tous en grève le 29 mars

Publié le 24 mars 2011   dans   Distribution   >   Paris RP  

Les restructurations et les suppressions d’emplois continuelles dégradent nos conditions de vie et de travail. Les millions d’euros de bénéfice de La Poste (550 millions en 2010), faits sur notre dos, ne servent pas à améliorer notre sort ni à augmenter nos salaires, mais à faire des provisions pour les futurs actionnaires.
Les médias ont récemment éclairé les problèmes à La Poste. Voir des postiers, visages floutés, témoigner des dépassements d’horaires non payés, des pressions commerciales pour vendre tout et n’importe quoi, cela a choqué. Cela a montré aussi à tout le monde l’évolution que nous voyons au jour le jour dans nos services.

Haut de page | Plan du site | Aide | À propos du site